top of page
Rechercher

Comment aider les enfants avec des troubles de l'apprentissage?





Les statistiques sont cruelles :

  • 15 à 20% des enfants sont confrontés à des difficultés d’apprentissages et scolaires

  • Plus de 50% des enfants qui présentent TDA/H présentent d’autres troubles des apprentissages associés.

  • 3.5 à 5.6 % des enfants scolarisés souffriraient de TDA/H en France

(Source Inserm 2019 et Haute Autorité de Santé)


Pourquoi les chiffres sont si importants ?


Sédentarité ? Nutrition ? Pollution ? Pesticides ? Parents suractifs ? Omniprésence des écrans à des âges de plus en plus jeunes ? Otites chroniques ?


Le cerveau de l’enfant se développe en bougeant, en jouant, en étant en relation avec les autres


Derrière les troubles TDA/H, dys, hypersensibilité,…se trouvent des

troubles de l’intégration sensorielle

👉Le système nerveux est incapable de trier, réguler, comparer et utiliser les informations provenant de ses sens.

👉Les données sont mal interprétées, mal comprises, mal associées

👉Certaines données sont perdues, certaines arrivent déformées.


Les origines des troubles sont multiples


👉Grossesse compliquée

👉Naissance difficile

👉Petite enfance perturbée

👉Des émotions fortes vécues dans l’environnement de l’enfant

👉Manque de mouvement et de motricité dans la petite enfance

👉Et pour d’autres : aucune explication visible...


Pourquoi est-ce important d’adresser les problèmes d’hyperactivité enfant :


Même si l’hyperactivité a tendance à diminuer avec l’âge, 65% des individus adultes concernées gardent des troubles résiduels avec comme symptômes des difficultés à :

  • suivre les instructions

  • mémoriser les informations

  • se concentrer,

  • organiser des tâches

  • terminer un travail dans un temps donné.

Sans compter l’impact sur l’anxiété, le manque d’estime de soi, le manque de tolérance à la frustration, les problèmes d’emploi, la procrastination, l’impulsivité, etc.


PLUS ON AGIT TOT, PLUS ON LIMITE LES CONSEQUENCES EMOTIONNELLES ET COMPORTEMENTALES !


Quels sont les signes alertants ?

  • Difficulté à gérer les changement et les imprévus

  • Manifestation d’impulsivité

  • Distraction, difficulté à maintenir son attention

  • Position avachie sur son bureau, se tient la tête entre les mains

  • Bouge et se tortille sans cesse

  • Troubles du sommeil à l’endormissement ou réveil fréquents

  • Emotions à fleur de peau

  • Hypersensibilité aux sons et/ou à la lumière

  • Du mal à se faire des amis, à s’intégrer dans un goupe

  • Difficultés d’apprentissage

  • Sentiment d’anxiété et d’insécurité


Comment aider votre enfant ?

  • Aidez le à prendre conscience de son rythme sans lui en imposer un autre

  • Soyez positifs et valorisez tous ses efforts

  • Mettez en place une routine fiable et cohérente pour lui donner des repères

  • Soyez vigilant sur la qualité de son environnement et de son alimentation

  • Reconnaissez son besoin de bouger et favorisez le mouvement au quotidien

  • Faites le accompagner par des professionnels (réflexes archaïques, ergothérapie, psychomotricité, micro-nutrition,...)


Chaque enfant a besoin d’être soutenu, respecté et compris dans ses difficultés pour retrouver la confiance, l’audace, l’envie et le courage de progresser.


Vous souhaitez auto-évaluer votre enfant ?

Répondez au questionnaire sur le lien suivant : https://forms.gle/z5bPdTj2hhrYjRhP9


Pour plus d'information, contactez moi !

Charlotte Desbons

Kinésiologue et consultante en réflexes archaïques

06 33 71 04 49



26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page