Rechercher

Burn Out, pourquoi attendre la Big Opportunity ?


Burn out = Big opportunity.

Epuisement, le corps qui parle, la pause forcée. Celle qui faisait peur, que l’on n’a jamais osé prendre, associée peut-être à des valeurs de faiblesse.

L’appel trop longtemps ignoré à se respecter finit par se manifester souvent violemment et s’imposer franchement.

Le Burn Out, c’est quelque part la vie qui reprend ses droits pour manifester quelque chose qui n’est plus juste (une situation ou la manière de la vivre) et qui a besoin d’être profondément rééquilibré.

C’est là que réside l’opportunité ! La pause, l’urgence de se replacer au centre, de se (re)considérer, de poser et d’accepter ses limites et de s’autoriser à contacter ce qui nous anime au plus profond indépendamment du regard et du jugement des autres.

Le Burn out est le signal déclencheur d’un processus et une opportunité de transformation en profondeur.


Prendre conscience de son état

A un moment le corps crie. Fatigue, douleur, maladie, perte de mémoire, pensées négatives, apathie, émotivité exacerbée…incapacité à se remettre en route.

C’est factuel et visible. Les symptômes sont reconnaissables. Ils peuvent être nommés et cochés sur un questionnaire type pour se rendre compte de l’extrémité de son état.


Accepter la pause et guérir le corps

Agacement, culpabilité, honte, colère envers soi de ne pas tenir le coup, peur de s’arrêter et des conséquences pour la suite, auto-dévalorisation, auto-sabotage, quelle dureté envers soi-même est-on capable de manifester avant d’arrêter de lutter et de reconnaître ses besoins de soins et de repos, et de les accepter ? La reconstruction prend souvent du temps. Comme un arbre dont on a cassé une branche principale, comme la confiance perdue, le corps épuisé reconstruit peu à peu ses ressources.


S’autoriser à revivre et rebondir

Même amoindri et fatigué, chacun a le droit de recontacter sa joie.

Le Burn Out est une voie d’apprentissage sur soi, sur ses limites, sur ses envies et aspirations profondes. Dépasser la culpabilité et s’ouvrir à la possibilité. C’est le moment de laisser derrière tout ce qui ne nous sert plus…projections, croyances, les vieux masques et costumes, la perfection, la recherche éperdue de reconnaissance, les rythmes contre nature, les valeurs qui ne nous correspondent pas. Faire le vide pour laisser place à autre chose.


Chercher la nouvelle voie

Qui cherche trouve ! Et c’est ok si cela n’est pas immédiat ! Curiosité, exploration, feuille blanche, prototypes, tout est possible. Combien de fois dans sa vie s’autorise t-on à (tout) revisiter ? Un point d’inflexion mérite ouverture, réflexion, itération, interrogation, investigation. Le rêve a toute sa place dans cette phase où l’on est invité à laisser ses peurs au placard.


Se remettre en route

Là, c’est plutôt jouissif. Chaque pas est un pas vers ce qui compte, ce qui nourrit, ce qui épanouit et qui permet de renaître d’une autre façon. Cela ne veut pas forcément dire tout changer radicalement, les ajustements ont aussi leur place, tant qu’ils servent le sens et l’essence de ce que nous souhaitons.

Peur de se tromper, de rechuter, de ne pas y arriver ?

Combien de fois un enfant tombe avant de marcher ? Tomber c’est apprendre. C’est progresser. A quoi bon s’entourer de ces pensées qui freinent ?


Peut-on faire autrement ?

Attendre l’arrêt total pour se transformer est une possibilité.

On peut aussi évoluer en marchant et élaguer ce qui ne nous sert pas au fil des saisons. Les étapes sont similaires : prise de conscience, autorisation à se revisiter, exploration des possibles, libération et mise en action.

Je me sers des messages et des ressources du corps pour vous accompagner dans votre cheminement, éclairer la conscience et dépasser les blocages.

Alors pourquoi attendre la Big Opportunity ?


Charlotte Desbons

Kinésiologue

www.desmarchesensoi.com

0 vue

Charlotte Desbons

5 avenue de la passerelle 92210 Saint-Cloud

charlotte@desmarchesensoi.com

06 33 71 04 49 

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc LinkedIn Icône
  • Blanc Icône Instagram

@2019 Charlotte Desbons kinésiologue certifiée par l'IFKA (Institut Français de Kinésiologie Appliquée)